RDV du Repreneuriat

TROPHEES DU REPRENEURIAT

Les trophées du Repreneuriat récompensent chaque année les plus belles réussites en matière de reprise d’entreprise. 
Ils encouragent le repreneuriat comme moteur de l’activité économique dans les territoires et valorisent le développement des savoir-faire. 
Sous la présidence de Renaud Dutreil, ancien ministre, le jury attribue quatre prix : 
le Grand Prix du Repreneuriat, le Prix du Repreneuriat au féminin, le Prix du Repreneuriat innovant et le Prix du jury. 
Les lauréats auront chacun une session TALK pour nous livrer leur parcours et leur expérience.

RHONE ALPES SIGNALISATIONMaxime REVNAERT

Mon projet Tout a commencé par l’envie d’un grand changement de vie professionnel. A 40 ans passés, et après 15 années en tant que salarié, j’ai ressenti un grand besoin d’entreprendre, et dans un autre secteur que mes précédentes activités, pour démarrer la 2ème partie de ma vie professionnelle. Je me suis décidé à reprendre une entreprise en janvier 2016, et me dédier à temps plein pour cette activité en négociant un départ avec mon employeur. J’ai pu suivre les formations du CRA du « cadrage ciblage » en février, puis la session « Repreneur » de 3 semaines en avril qui fut une véritable rampe de lancement. Mon cadrage était très ouvert puisque je ne souhaitais pas travailler dans mes anciens secteurs d’activité, je ciblais une entreprise où mes compétences (management et développement commercial) allaient être utiles. J’ai appliqué le process classique de démarche par approche direct et rencontré des dizaines de cédants, jusqu’au jour ou une annonce par le CRA proposait la reprise de Rhône Alpes Signalisation, en septembre 2016, entreprise de marquage au sol spécialisée en tracés sportifs (leader national). Dès la 1ère rencontre j’ai su que c’était LA bonne cible : entreprise saine, activité et rentabilité stable, clientèle récurrente et diluée, cédant (fondateur de l’entreprise) droit dans ses bottes, profil technique/expert. La négociation fut longue, il a fallu batailler avec les autres repreneurs jusqu’à l’acceptation de l’offre en janvier 2017 pour une entrée le 1er avril 2017 dans l’entreprise. Un montage simple : reprise du fond de commerce en créant une nouvelle SARL (qui porte la dette) capital 50 000 €. Intervention d’un investisseur extérieur ( 20 % du capital + 110 000 € de CCA rémunéré à 4 %). A presque 3 ans de la reprise, la réussite est au-delà de mes espérances ! C’est un vrai changement de vie, au niveau de la fonction (je suis devenu Patron du jour au lendemain), au niveau du secteur d’activité (je suis dans le concret – le marquage au sol – et le résultat visuel est très gratifiant), et au niveau de la vie familiale (toute la famille impliquée dans cette reprise). La croissance et les résultats permettent d’aborder la suite sereinement Mon expérience professionnelle Formation Ecole de Commerce, 6 premières années en tant que manager dans le conseil en ingénierie 9 ans en tant que Responsable de cabinets de recrutement Mon parcours de repreneur, mon profil de développeur commercial m’a permis d’être à l’aise dans la recherche de cible, d’obtenir de nombreux contacts et rendez-vous. Finalement, la cible a été identifiée assez rapidement, au bout de 6 mois grâce à l’accompagnement du CRA. Mes premières actions, premiers constats dans l’entreprise : carnet de commande en forte chute. Besoin urgent de diversifier l’entreprise sur de nouveaux marchés, redynamiser les équipes (1 démission avant que j’arrive, 2 autres m’annoncent leur souhait de quitter l’entreprise pendant le 1er entretien). Traitement de choc réalisé les 9 premiers mois : - Création d’un nouveau site web - lancement d’une nouvelle activité : le traçage de piste d’athlétisme, et investissement matériel - Développement d’un nouveau secteur d’activité : l’industrie - Prospection intense.  Mes réussites : réintégration du collaborateur qui avait démissionné 3 mois plus tôt. Mobilisation de toute l’équipe autour d’un projet d’entreprise et embauche d’un nouveau collaborateur. Acquisition de nouveaux clients, récupération d’anciens clients, mse en place d’un management participatif, diversification des secteurs d’activité.  Mon accompagnement et mes relations avec le cédant : l’accompagnement avec le cédant était un point déterminant pour le succès de l’opération, si bien que j’ai mis une clause de réduction du prix de vente (20 %) de la société si l’accompagnement n’était pas réalisé pendant 12 mois. Finalement l’accompagnement s’est très bien passé, il a été poursuivi 18 mois plus tard, et nous sommes encore en contact régulier. Le cédant a pu m’apprendre le métier. La responsabilité sociétale, sensibilisation des équipes à la RSE, mise en place du tri des déchets de chantier avec différentes filières, investissement dans une machine de retraitement des solvants. Mes ambitions, le projet d’entreprise : évoluer de TPE à PME ! Structurer et pérenniser l’entreprise : poursuivre la croissance de +20 % par an (objectif doubler le CA en 5 ans) et recruter au niveau du Staff (1 chargé d’affaires et + 1 administratif) Recruter au niveau des opérationnels (3 applicateurs).