RDV du Repreneuriat

LES LAUREATS 2021

ATELIER IMAGES & CIEPascale TESSIER MORIN

Mon projet 

Après une formation au CRA et une période de recherche de cible de 18 mois, j’ai repris fin 2016 Atelier Images et Cie, entreprise proposant une large gamme de produits faciles à utiliser et à monter pour répondre à toutes les demandes de communication visuelle. A la vente ou à la location, pour l’intérieur ou l’extérieur, Atelier Images et Cie est le spécialiste du stand d’exposition pliable et de l’impression numérique grand format. L’atelier d’impression et de finition, situé à Saint Ouen, au cœur du Marché aux Puces, est animé par une équipe réactive de passionnés dont l’objectif est que le visuel confié soit exprimé au mieux de sa création. J’ai souhaité tout d’abord ancrer nos valeurs auprès de nos collaborateurs et clients – satisfaction client, qualité, passion du métier... – avant de faire évoluer l'entreprise en optimisant sa communication ainsi que le service offert aux clients. Si j’ai dû faire preuve de ténacité pour trouver une société qui répondait à mes critères (de passion mais aussi de rentabilité), j’ai aussi eu la chance de rencontrer un cédant qui avait une réelle envie de transmettre (et pas seulement vendre). L'entrepreneuriat évoque pour moi l'indépendance, une forme de liberté et d'aventure mais surtout une envie d'évoluer et de voir ses décisions appliquées.  

HEP INDUSTRIELionel APRAHAMIAN

Mon projet 


Créée en 1994, HEP INDUSTRIE (Hydraulique Équipement Pyrénées Industrie) est spécialisée dans la fabrication et la maintenance des machines hydrauliques. Ma reprise de cette société s'est faite en 7 mois, entre la détection de la cible et l’entrée en tant que dirigeant dans l’entreprise. Rencontre avec le cédant le 7 janvier 2016, intégration début août 2016, l'objectif initial étant de pérenniser l'entreprise avec une croissance de CA basée sur l’inflation annuelle. Dès le premier jour de notre rencontre, il y a eu une transparence complète entre le cédant et moi. Comme convenu, il est resté six mois en posture d'accompagnant. Après 3 ans, nous avons doublé le CA, les effectifs et le résultat prévisionnel. Pour cela, nous avons triplé les investissements prévus et la formation. Et au-delà, nous avons basculé d'une logique artisanale à une production industrielle. Nous travaillons beaucoup avec des opérateurs Télécom et fibre optique comme Enedis. Nous restons petits et cela fait notre force car nous pouvons nous adapter très vite. Un motif de fierté : avoir pu conserver la culture d’entreprise et ses valeurs et 95% des salariés d’origine.

MAITRISE TECHNOLOGIQUEFabien SARRAZIN

Mon projet 

En 2017, j’ai racheté 100% des parts sociales d'une PME varoise, MAITRISE TECHNOLOGIQUE à ses 3 fondateurs. La reprise de cette entreprise qui a eu 30 ans en 2019 est 100 % CRA : les cédants s'étaient rapprochés de l'association pour procéder à sa vente et j'étais moi-même dans le club de repreneurs du CRA d'Aix Marseille. J’ai aussi eu la chance de pouvoir bénéficier sur un temps long de l’accompagnement des 3 cédants, ce qui a permis à la structure de se transformer dans la continuité. MAITRISE TECHNOLOGIQUE a deux principales activités. La première qui représentait au moment du rachat environ 60% du chiffre d’affaires est une solution de réseau d'appels d’urgence pour autoroutes et tunnels en France et en Europe. La seconde qui représentait environ 40% du CA est une activité de maintenance des équipements actifs de la route (panneaux à messages variables, feux de signalisation en tout genre, radar de vitesse...) Lors du rachat, j'avais 3 axes de développement identifiés : - un axe technologique pour intégrer de nouveaux services dans nos produits; - un axe géographique pour densifier notre présence commerciale et notre CA en Europe et développer l'export au-delà des frontières; - un axe secteur d'activité pour adapter nos produits à des secteurs type industrie pétrochimique et gazière... et les faire évoluer pour coupler nos réseaux d'appels d'urgence avec de la vidéo et de la connexion sans fil avec des objets connectés. Objectif : démarcher le secteur de la Smart City en France et avec nos partenaires à l'export. Aujourd'hui, ma principale satisfaction est que la totalité de l'équipe a adhéré au projet et a continué l'aventure après la reprise. Ma deuxième grande satisfaction est que nos innovations permettent à notre entreprise de se différencier par rapport à la concurrence en France mais également dans le reste du monde. Ma troisième satisfaction est d'avoir travaillé à rendre notre production plus respectueuse de l'environnement. .

GF PALETTEGuillaume FERRE

Mon projet 

En 2016, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale, envie qui me démangeait depuis longtemps. Ne souhaitant pas démarrer de zéro, je me suis inscrit au CRA de Nantes en octobre 2016 pour appréhender le marché de la reprise. C’est dans le cadre de la recherche d’une cible que j’ai rencontré mon futur associé. La particularité de la reprise de la SARL GERPAL, spécialisée dans le travail du bois et la fabrication d'articles en bois et en liège, réside dans le fait qu’elle est réalisée à la barre du tribunal de commerce de Vannes le 23 mars 2017 après un démarrage des audiences en novembre 2016. La SARL GERPAL perdait environ 100 k€ chaque année depuis 3 ans, le plan de continuité avait été refusé. Nous étions la seule offre recevable sur 3 offres remise dans le cadre de l’appel à candidature. La reprise a été fortement challengée et les conditions de réussite n’étaient ni certaines ni toutes réunies. Nous nous sommes spécialisés dans la fabrication et la vente des palettes en bois et nous sommes fixés, à travers le Business plan sur 5 ans, un retour à l’équilibre sous 2 ans, une phase de pérennisation de 2 ans avant de valider une phase de développement sur la 5ème année. En Août 2018 (clôture du premier exercice de 18 mois), la structure est positive, la phase n°1 dite de « reprise » terminée avec 2 ans d’avance. Nous commençons la phase n°2 dite de « pérennisation » qui donne un nouvel exercice positif en août 2019 ce qui nous amène à engager plus rapidement la phase 3 : « GFP 2024 » (Modernisation du process en 2021 et déménagement de l’atelier sur un nouveau site en 2024). Nous avons bénéficié de la reprise économique du secteur mais surtout de l’engagement collectif des équipes pour réussir ensemble à construire une aventure humaine basée sur le respect, le dialogue et la confiance. Le quotidien d’un repreneur ressemble à des montagnes russes avec son lot de frayeur et de joie. Tant que l'objectif collectif est fixe et partagé, les chances de réussite sont maximisées.